Forme de la semaine de la petite enfance Forme de la semaine de la petite enfance

Des retrouvailles presque normales, par Matiasko Andrew

Par Matiasko Andrew, étudiant en dernière année d’éducateur de jeunes enfants à l’IRTS de Neuilly-sur-Marne et membre du comité scientifique des (PAS) Sages de l’association Agir pour la Petite Enfance.

L’annonce est tombée le déconfinement a lieu le 11 mai !

Cette nouvelle peut être ressentie comme une libération pour beaucoup mais aussi sources d’inquiétudes avec la réouverture progressive des lieux d’accueil. Le retour aux contacts avec d’autres personnes que celles côtoyées depuis le début du confinement amène à beaucoup de questions, tout particulièrement pour vos enfants.

Les craintes que vous puissiez avoir sont totalement normales et légitimes mais il est préférable d’en parler. Echanger avec votre enfant est selon moi la clé de tout. Il n’existe pas un accompagnement miracle pour tous les enfants, je ne peux que vous inviter à échanger avec lui et être à son écoute. La communication, même avant que la parole soit installée, est présente par les sons, les cris, le mouvement du corps de l’enfant, etc. C’est par cette communication que l’enfant comprend le monde qui l’entoure. Par ces échanges et en observant votre enfant, vous serez surement surpris qu’il ne vît pas les choses de la même façon que vous. C’est par l’observation que vous serez en capacité de comprendre et d’accompagner au mieux votre enfant. Ce déconfinement est peut-être pour lui source de retrouvailles avec des personnes qu’il connait, un environnement qu’il connait. Faites confiance à vos enfants, ils connaissent leurs besoins et les partage avec vous.

Il ne faut pas oublier, qu’ils ne sont pas en capacité de se projeter et d’avoir les mêmes craintes que nous, ils vivent l’instant présent.

Après ces mois de confinement, remplis de moment forts en émotion pendant lesquels vous avez renforcé votre lien avec votre enfant, la séparation et le retour à la société peut faire peur.  Ces craintes sont normales et humaines mais le lien social avec autrui est indispensable. Ce déconfinement n’annonce pas un retour à la normal complet. Les structures d’accueil mettent en place des dispositifs pour assurer la sécurité de vos enfants tout en veillant à leur bien-être. Les moments d’accueil tout comme les repères seront là pour rassurer vos enfants mais également vous, parents. Il va falloir dépasser nos craintes et se rassurer par les gestes barrières. Lors de ce confinement, nous avons dû tout apprendre, à nous adapter à la situation et ce déconfinement est sur le même modèle. En tant que parents, vous devez être fiers de ce que vous avez accompli lors de ce confinement et j’espère que vous le serez tout autant pour ce déconfinement. Les professionnels vous ont accompagnés pendant cette période et vont continuer à le faire. Personne n’a manqué d’imagination pour garder contact avec le monde qui nous entoure en toute sécurité et cela va perdurer. Pour cela, il a fallu s’adapter et c’est encore ce qu’il va falloir faire, agir en réfléchissant.

Soyez fiers de vous et ayez confiance en vos enfants, ils regorgent de surprises.

Page main shape